Français

Les fondateurs et leur rêve

 

 

Grâce au musée qu'il a créé avec sa femme Batya, pour l’étude et la compréhension de l'histoire biblique et de l'histoire du monde antique, le Docteur Elie Borowski a laissé un héritage aux générations futures. Le Musée des Pays de la Bible de Jérusalem est le seul musée au monde consacré à l'histoire de la Bible et du Proche-Orient ancien. Son exposition permanente, composée presque exclusivement de l'ancienne collection privée du Dr Elie Borowski, couvre les premiers signes de la civilisation à l'ère du christianisme primitif, dans les Pays de la Bible.

 

Né à Varsovie, en Pologne, Elie Borowski a fréquenté les prestigieuses yeshivot de Mir et Tachkemoni. Sa soif inextinguible de connaissances l'a amené à étudier dans de nombreuses universités européennes : le Collège rabbinique de Florence, l'Institut biblique pontifical de Rome, la Sorbonne, l'Ecole du Louvre à Paris ou encore, l'Université de Genève.

 

Avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, en août 1939, il rejoint les Combattants et engagés volontaires juifs de France et s'enrôle dans la division polonaise de l'armée française, contrainte de se retirer en Suisse. Là-bas, il sera interné jusqu’à la fin de la guerre. Dévasté par la Shoah, il en ressort sans rien d’autre que l’enseignement qu’il a reçu dans les années d'avant-guerre.

 

Il puise alors dans ses connaissances approfondies en art, histoire et langues pour devenir un expert mondialement reconnu de l'art antique et des écritures anciennes, en mettant l'accent sur la période biblique.

 

Le projet d’une vie

 

Pendant plus de 50 ans, Elie Borowski a réuni et rassemblé des pièces pour donner lieu à une collection inestimable sur l'art ancien du Proche-Orient, reflétant les cultures et les civilisations de la période biblique. Elle sera publiée pour la première fois en 1975 dans le catalogue Ladders to Heaven, accompagnant une exposition qui a beaucoup voyagé en Europe et au Canada.

 

Depuis, la collection a continué à grandir et progressivement, le rêve a commencé à prendre forme : créer une institution d'apprentissage, une ressource unique de stature universelle, où des visiteurs de toutes religions viendraient apprendre l'histoire biblique. Façonné par l'ombre de la Shoah, ce concept a pour but d'encourager les générations futures à comprendre la morale et l'éthique de la Bible.

 

En 1982, Elie épouse Batya, rencontrée lors d'une exposition inaugurée à Jérusalem, l'année précédente. Ce couple incroyablement dynamique et énergique met alors ses talents en commun pour transformer son formidable rêve en réalité. Ensemble, ils viendront à bout des sceptiques et des obstacles bureaucratiques, réussissant à établir une institution de classe mondiale, au cœur du quartier des musées de Jérusalem. L'ancien maire de Jérusalem, Teddy Kollek, avait d’ailleurs bien compris la vision du docteur Borowski et l’importance de sa collection incomparable, à l’origine du musée.

 

Un rêve pour l’avenir

 

C’est finalement le 11 mai 1992 que le Musée des Pays de la Bible de Jérusalem ouvre ses portes au public. Depuis, il a acquis une renommée internationale en tant que Centre universel pour la programmation culturelle et éducative, devenant le seul musée au monde dédié à l'histoire de la période biblique dans les anciens lieux de la Bible.

 

Cette inestimable collection de trésors anciens, rares et exquis, qui s’étend de l'aube de la civilisation à l'ère chrétienne, est présentée chronologiquement, offrant au visiteur une promenade à travers l'histoire. Une visite guidée du musée retrace le développement des croyances religieuses et des cultes, mais aussi des échanges, du commerce, des moyens de communication, du début de l'urbanisation jusqu'à la période talmudique. Enfin, des programmes éducatifs innovants pour écoliers et étudiants, des conférences hebdomadaires et des cours pour adultes, ainsi que des programmes créatifs à l’occasion des fêtes juives et des vacances, font partie de la programmation active du musée.

 

Le travail d'Elie Borowski n'a jamais été terminé. Le fondateur du Musée a quitté ce monde alors qu'il préparait l'avenir. Un homme d'action - toujours en train de planifier, de travailler, de rêver. Après son départ, ses projets de développement et de croissance du musée ont été poursuivis, pour étendre l'espace d'exposition, établir une bibliothèque ou des installations éducatives.

 

Ce qui était son rêve pour l'avenir est désormais entre les mains de tous ceux qui ont soutenu le Musée par le passé, et ceux qui seraient inspirés à le rejoindre aujourd’hui. Dans ce but, nous avons lancé le Fonds commémoratif Elie Borowski, qui œuvre pour l'avenir du Musée et ses programmes.

 

Elie Borowski a consacré sa vie à nourrir un rêve, de sa conception jusqu'à sa réalisation.
Le Musée des Pays de la Bible, dépassant toutes ses attentes initiales, est devenu le vecteur idéal pour transmettre son héritage, qui continuera à toucher de nombreuses générations à venir.

 

"L'avenir de l'humanité puise ses racines dans le passé – ce n’est que par la compréhension de notre histoire que nous pourrons construire un avenir meilleur."


 

Dr Elie Borowski